Archive | munitions RSS for this section

Du plan, des lits superposés et du reste

kids-01Vous savez, y’a deux ans, quand on me demandait « et maintenant, c’est quoi le plan ? » j’étais loin d’imaginer que le plan ça serait de m’installer dans un joli appartement après un an de folle passion avec un homme rencontré dans le métro.

Lire la Suite…

La poudre aux yeux

poudreJe ne m’explique pas ce qui se passe en ce moment. Est-ce que c’était déjà là avant, ou est-ce un réellement un nouveau phénomène ? Suis-je aveugle au point de n’avoir rien remarqué jusqu’à maintenant ? Peut-être le glissement s’est-il effectué subrepticement à mesure que j’évoluais, et que mes cercles, eux-aussi, se modifiaient…

Lire la Suite…

Bisous et chocolat à la pâte d’amande

kiss

Quelque fois, je me dis que l’alcool existe uniquement pour justifier les écarts de conduite. Lui et les autres substances récréatives ne jouent en fin de compte que le rôle de matelas pour assurer une chute pas trop douloureuse dans l’estime que l’on peut avoir de soi-même. Et même socialement, on te pardonne plus facilement une sortie honteuse ou une conduite un brin borderline lorsque tu peux la mettre sur le dos d’une alcoolémie élevée.

Lire la Suite…

A tout moment.

bombe32

Elle a eu plusieurs noms. Elle s’est appelée Sonatine, mais franchement, ça ne lui allait pas du tout. Un instant, j’ai pensé à Paprika, mais là non plus, ça ne collait pas. Et puis il y’a eu ce nom, qui s’est imposé de lui-même. Nikita. Voilà. Nikita.

Lire la Suite…

Pourquoi je ne serais jamais libre

bombe30

Je me souviens qu’au lycée, lorsque je parlais des garçons avec mes copines, on avait toutes un point de vue très arrêté sur ce que l’on était prêtes à faire, ou ne pas faire, par amour. A l’époque, mes émois adolescents se résumaient à une page de journal intime remplie de supplications au Destin pour qu’il m’envoie enfin l’Homme, le seul, l’unique, celui qui m’aimerait autant que je l’aimerais. En attendant, je fantasmais sur un garçon qui ne soupçonnait même pas mon existence et je rêvais du bonheur à deux, faute de pouvoir le vivre. Mais, je reviens à mon propos de départ, à savoir, les limites.

Lire la Suite…

Je déteste le Jazz

bombe29

Il était aux alentours de 19h ou peut-être 20h, c’est un peu flou dans ma mémoire. J’étais face à ce miroir dans une loge d’artiste située au deuxième étage d’une salle de concert de banlieue. Les sons du groupe se produisant sur scène me parvenaient, confus et étouffés, implacables signes du moment qui se rapproche à grands pas.

Lire la Suite…

L’ Anti-Princesse ou le récit d’un paradoxe

bombe28

Que s’est-il passé exactement chez mes contemporains pendant 5 ans ? Depuis ma rupture, j’ai eu l’occasion d’en rencontrer un échantillon significatif et forte de cette expérience je suis pourtant incapable de bien comprendre ce qui se passe dans la tête de ces êtres étranges, à la fois machos et romantiques, que sont les hommes. Quelles idées tordues traversent donc leurs petites têtes barbues, moustachues et chevelues ? J’aimerais sincèrement comprendre parce que j’ai souvent l’impression d’avoir en face de moi une génération entière de personnes perdues, désabusées et pourtant follement (Vainement? Lâchement ?) romantiques.

Lire la Suite…